DOVADA ca Iliescu a minţit :Primele minute ale interviului luat de jurnaliştii Le Figaro…

242

Fostul preşedinte Ion Iliescu a vorbit despre situaţia în care se află PSD încă din primele minute ale interviului luat de jurnaliştii Le Figaro. Ulterior, Ion Iliescu a negat că ar fi vorbit despre situaţia PSD.

Adevărul vă prezintă înregistrarea primelor trei minute din interviul de peste o oră acordat de Ion Iliescu publicaţiei Le Figaro. Fragmentul a fost pus la dispoziţia Adevărul de Paul Cozighian, ziaristul român care a realizat interviul împreună cu Thierry Portes, şeful departamentului Internaţional la Le Figaro.

Interviul va fi făcut public integral marţi seară, la Realitatea TV, de la ora 21.00. În primele trei minute Iliescu precizează că nu mai e „preşedinte de onoare“ al PSD, acesta având doar „o legătură sentimentală“ cu cei care a lucrat  în PSD. De asemenea, Iliescu susţine că PSD e singurul partid puternic şi serios din România, dar acum e slăbit.

Redăm varianta în franceză, ulterior urmând să fie disponibilă şi traducerea primelor minute din interviu.

Ion Iliescu : Vous savez ? Je suis, maintenant, pas assez actif dans ma vie publique.

Le Figaro : Vous êtes toujours le président d’honneur du PSD ?

Ion Iliescu : Non, non ! Le Figaro : Ah bon ? Je croyais que vous étiez encore le président d’honneur.

Gelu Voican-Voiculescu : On a changé le statut !

Le Figaro : Mais il y à encore quelques années vous étiez le président d’honneur !

Ion Iliescu : Il y a quelques années que je ne suis plus entré dans aucune activité du parti

Loading...

Le Figaro : D’accord, mais je croyais que vous aviez encore un titre. Puisque vous êtes le fondateur du parti !

Ion Iliescu : Bien sûr, mais pas de titre. C’est seulement une liaison sentimentale avec ceux qui ont travaillé avec moi. (…) Autrement, le parti passe une période assez compliquée,  assez difficile, assez confuse. C’est une des faiblesses et c’est malheureux, parce que, quand même, c’est le principal parti, le plus fort, c’est le parti qui a des liaisons assez larges dans la population.

Le Figaro : C’est le vrai seul parti ! Les autres c’est pas des partis !

Ion Iliescu : C’est le seul parti fort et sérieux. Le deuxième parti, le Parti Libéral, qui fait l’opposition, il est faible en général. Comme position, comme théorie, comme pratique politique mais aussi comme personnages qui font l’ensemble… Donc le seul parti sérieux c’est le parti social-démocrate. Mais, quand même, lui-même passe une période pas assez facile. Il y a pour cette motivation, même dans les relations intérieurs du parti, je pense, une situation pas assez simple. Même pour le leader du parti et pour les autres aussi. Je ne sais pas quelle sera l’évolution ultérieure mais, autrement, c’est le seul parti sérieux du pays ! Qui encore est crédité d’un support assez large.

Le Figaro : Ils ont gagné les élections locales et nationales.

Ion Iliescu : Et dans la population c’est le seul parti qui a vraiment une position sérieuse, solide, et les gens sont confiants.

Le Figaro : Ils sont toujours confiants n’est-ce pas ? Ion Iliescu : Oui mais malheureusement c’est une période pas assez facile. Même pour le leader du parti qui passe une période pas assez commode comme vous l’avez vu…

Loading...